Lundi 24 Novembre 2014
Loisi-nature.com
Vendredi 6 Novembre 2009

Quand la plage de l'Espiguette dévoile son vrai visage

A l’extrême sud du département du Gard, s’étire sur plus de douze kilomètres la vaste plage de sable de l’Espiguette. Là, l’automne venu, l’adjectif "sauvage" prend tout son sens.



Plage de l'Espiguette © Loisi'nature.com
Plage de l'Espiguette © Loisi'nature.com

Plage de l'Espiguette © Loisi'nature.com
Plage de l'Espiguette © Loisi'nature.com
Ce jour là sur la plage de l’Espiguette, point de baigneurs en maillot, point de parasols multicolores, ni d’odeur de monoï. Point non plus de ciel azur, de soleil brulant, ni d’avion à banderole survolant la côte. Ce jour là est un jour d’automne. Dans le ciel, de gros nuages gris avancent à vive allure. Quelques goélands peinent à voler. Sur les dunes, des touffes d’oyat s’agitent comme des cheveux au vent. Au loin, quelques kite-surfeurs tentent de dresser leur voile au dessus d’une mer remuante aux dégradés de gris. Et puis soudain, un rayon de soleil perce les nuages et aussitôt la mer se teinte d’argent.

Au royaume du vent

Plage de l'Espiguette © Loisi'nature.com
Plage de l'Espiguette © Loisi'nature.com
Site classé, la plage de l’Espiguette s’étend sur 12 km, depuis la digue de Port Camargue jusqu’au Rhône Vif. Par endroit, elle peut atteindre une largeur d'un kilomètre. Comme une barrière aux caprices de la mer, des dunes blanches séparent la plage des lagunes, lesquelles servent de garde-manger à de nombreuses espèces ailées. La plage se caractérise par la présence de barkhanes (dunes en forme de croissant allongé dans le sens du vent) qui lui confèrent certains jours un air de désert saharien. En automne, il n’est pas rare de voir les parties les plus basses de la plage transformées en de vastes étangs, en raison de fortes pluies ou de vagues audacieuses. Ils sont ensuite asséchés par le vent qui règne ici en maître.

Une plage sauvage

Plage de l'Espiguette © Loisi'nature.com
Plage de l'Espiguette © Loisi'nature.com
Ce jour là sur la plage de l’Espiguette, un chalutier passe au loin en direction du port du Grau du Roi. Deux kite-surfeurs replient leurs voiles ; Trop de vent. Un groupe de goélands s’est posé près d’un étang formé par les forts orages de la semaine précédente. Le sable vole au dessus du sol, entrainé dans une course folle. Ce jour là est un jour d’automne et la plage de l’Espiguette dévoile son vrai visage, celui d’une plage sauvage.

Y aller :
Depuis Montpellier, suivre la direction Carnon, puis La Grande-Motte, puis Le Grau du Roi. Suivre ensuite les panneaux "L'Espiguette".
Depuis Nîmes, prendre la direction de Montpellier, puis du Grau du Roi.
Parking payant pendant la haute saison.


Envoyer à un ami | Version imprimable | Augmenter la taille du texte | Diminuer la taille du texte

Nouveau commentaire :