Comment observer les animaux de la forêt sans se faire remarquer ?

Les animaux de la forêt ne cherchent pas à établir le contact avec l’humain, c’est clair. Vous avez suivi un certain nombre de documentaires sur les animaux de la forêt ? Reproduire l’expérience vous-même, est pour vous un défi ? Avez-vous tous les atouts pour observer les animaux de la forêt ? Comment s’y prendre et dans quel but allez-vous en forêt ? Les règles de bases restent la discrétion, la patience, les avez-vous ? Il est, néanmoins, recommandé de prendre quelques conseils de plus pour réussir à approcher la faune de nos campagnes. Cet article vous outille sur quelques dispositions pour réussir vos escapades en forêt, en compagnie de la faune sauvage.

Les élémentaires avant d’approcher les animaux

S’insérer sur un territoire et se faire oublier avec un bon camouflage et connaître la distance d’approche de sécurité pour chaque animal, est une aptitude à avoir. L’animal que vous souhaitez photographier n’a désormais plus aucun secret pour vous, si avant tout, vous arrivez à vous documenter suffisamment sur ce genre d’espèces. Ceci voudra dire qu’il est important de prendre quelques notions sur le type d’animal, son milieu de vie, ses habitudes. C’est important pour augmenter vos chances de réussir votre mission.

L’immersion dans la forêt se prépare également. Pour une discrétion absolue, prévoyez une tenue de camouflage parfaite avec des vêtements de couleurs sombres, pour ne pas surprendre l’animal. Gardez le silence, respectez la forêt et restez le moins immobile que possible après avoir choisi votre repère. Et surtout, se déplacer très lentement au besoin. Le mieux serait de ramper puis de s’asseoir et d’écouter attentivement autour de vous avant de repartir pour effectuer un nouvel arrêt. Ouvrez votre esprit et tous vos sens. Observez les couleurs, l’environnement, cherchez un indice. Enfin, observez votre cible à plus de 500 mètres au minimum. Pour cela, il faut bien choisir des appareils de bonne qualité.

Réussir votre excursion dans la forêt

Vous le saviez maintenant, débusquer et observer un animal dans son milieu naturel sans le perturber, est la règle de mise, après s’être armé de patience. Vous êtes en mesure d’effectuer de belles prises de vues si vous repérez les marques caractéristiques de l’animal, comme ses crottes, ses empreintes de pattes, ses poils laissés sur une branche. Photographier ou observer les animaux, oblige d’être présent lors de leurs pics d’activités.

Le choix de votre équipement est aussi utile pour réussir vos prises de vos vues. Rendez-vous sur https://www.camera-chasse.net/  pour effectuer le meilleur choix, sans oublier de vous renseigner sur les conditions météorologiques de la journée, le sens du vent, l’humidité, la saison. Choisir le lieu et la meilleure orientation par rapport à la lumière naturelle, pour en capturer les meilleures images.

Au premier abord, munissez-vous des jumelles classiques ou des jumelles infrarouges si c’est la nuit et prendre le temps d’observer. Pour prendre de bonnes photos, un objectif de 200, 300 mm sera plus adéquat. Il faut absolument prévoir un trépied pour votre caméra de chasses.

Photographier à vitesse élevée, permet de mieux saisir les attitudes des animaux. Toutefois, cela peut avoir pour conséquence, d’assombrir exagérément les photos prises à l’aube ou au crépuscule. Il est donc conseillé d’augmenter la sensibilité de l’appareil. Les petits appareils digitaux auront du mal à faire la mise au point dans ces conditions.

Pour les prises à longue-vue, une très longue focale réduit la zone de netteté et permet de l’isoler. Pour former un halo flou, il suffit de placer volontairement quelques herbes devant la lentille.

Vous êtes maintenant bien paré pour réussir votre mission de détective animalier.